Interview de Laurent Neyssensas

Enseignant et directeur adjoint de READi designlab.

 

Quelles sont vos missions à l’Ecole de Design de Nantes ?

Je suis enseignant et directeur adjoint de READi designlab. Une de mes missions est de travailler sur les partenariats et les projets entreprises.

 

Que pensez-vous des fablabs ?

Personnellement, je crois beaucoup en ces lieux de fabrication où on retrouve une communauté,  des compétences et des moyens techniques et, pour un lieu comme le FabMake, un contact avec les industriels.

 

Quels sont les liens entre l’Ecole de Design de Nantes et le FabMake ?

Nous avons instauré un partenariat avec le FabMake dès sa création. Le premier objectif était de faire découvrir le lieu à nos étudiants. Nous avons ensuite introduit les workshops d’initiation dans la scolarité en Master 1 sur des thèmes comme les « goodies connectés ». Nous incitons aussi les étudiants de Master 2 à utiliser ce lieu pour la concrétisation de leurs projets de fin d’études.

 

Qu’est-ce qu’un lieu comme celui-ci apporte à vos étudiants ?

Qu’ils soient spécialistes du Produit, de l’Espace, du graphisme ou de l’interactivité, les étudiants designers ont besoin de se confronter au prototypage rapide pour des maquettes ou des preuves de concept. Au sein de l’école, nous avons des outils de conception, mais pas, ou peu, d’outils de fabrication. Dans un fablab, les étudiants peuvent se familiariser avec les outils de prototypage rapide et il me semble évident qu’un designer doit savoir utiliser les outils numériques aujourd’hui. Et l’intérêt d’un lieu comme FabMake est aussi de sortir les étudiants du cadre scolaire pour les confronter à la réalité industrielle.

 

Avez-vous une phrase pour inciter les entreprises du manufacturing à venir au FabMake pour côtoyer les élèves de l’Ecole de Design ?

Je dirai qu’à l'heure où il est question d'innovation « ouverte », la fertilisation croisée qui s’opère entre étudiants et entreprises dans des lieux comme le FabMake est une formidable opportunité pour les entreprises de comprendre le rôle du design et d’anticiper les tendances  et  les usages de demain.

 

LN

 

Publié le 9 novembre 2015