Portrait de FabMaker Nicolas Bignon

Manufacturing Engineer chez Airbus

 

Présentez-vous

Je suis Manufacturing Engineer chez Airbus dans le service Manufacturing Engineering. Nous sommes la passerelle entre le bureau d’études et la production, nous devons donc déterminer les procédés et les processus pour fabriquer, dans les conditions optimales ce que le bureau d’études a conçu.


Quelle était votre problématique ?

Fin 2014, nous devions présenter une solution permettant de réduire de 2/3 le temps du procédé Edge Sealing, qui consiste à isoler le chant des pièces composites usinées avec une résine. En cas d’échec, un investissement dans un moyen supplémentaire et une extension de bâtiment deviendrait nécessaire pour assurer la montée en cadence. Contrairement à nos homologues allemands et espagnols qui ont misé sur une automatisation totale du procédé, nous avons cherché une solution qui devait être la plus simple et la plus agile possible, pour atteindre l’objectif dans les temps impartis.

 

Comment avez-vous eu l’idée de fabriquer la pièce au FabMake ?

Suite à un marketplace sur l’impression 3D organisé par Julien Druais, référent impression 3D à Airbus Nantes, l’utilisation de cette techno pour réaliser rapidement des outils nous a semblé intéressante. Quand nous avons su qu’un atelier de fabrication numérique était implanté au Technocampus Composites, juste à côté de nous, avec Soizic Treguer, apprentie au service Manufacturing Engineering, nous sommes venus visiter le lieu et nous avons pris un abonnement.

 

Quels sont les avantages d’un lieu comme le FabMake ?

Pour nous, le premier avantage, c’est que le FabMake est proche de nous physiquement. En une journée, on peut fabriquer quelques prototypes, échanger directement avec les compagnons d’Airbus, faire des tests et ajuster la pièce. C’est un lieu ouvert, on vient quand on veut et on a la possibilité de faire plusieurs tests rapidement. En tant qu’Ingénieur, c’est aussi intéressant de revenir aux fondamentaux et de participer à toutes les étapes de conception, de création et de fabrication d’un produit. L’accompagnement technique d’Olivier Daïrien, FabManager, et le regard extérieur nous ont aussi beaucoup aidés.

 

Avez-vous pu répondre à votre problématique ?

Oui, nous avons répondu à notre problématique ! Nous avons fabriqué plusieurs éléments en impression 3D pour optimiser le travail des opérateurs. Résultat, une mesure de temps process réalisée en avril a montré qu’avec cette solution peu couteuse, nous avons diminué le temps de production de plus de 70 % en passant de 46h de production à 13,4h ! 

 

BignonFab1   BignonFabMaker

 

Publié le 08/06/2015